Ecoute Thérapeutique

Chaque personne a en elle les capacités nécessaires pour trouver ses propres réponses pourvu que lui soit assuré un climat de confiance et de sécurité.
Carl Rogers

Cet accompagnement est fondamentalement humain. Il fait appel à des valeurs de tolérance, d’ouverture du coeur et de l’esprit. Il s’adresse à toute personne qui ressent le besoin ou l’envie de faire le point, qui s’interroge sur son présent ou sur son devenir. Une crise personnelle, une étape délicate (santé, famille, profession, relations…). Une remise en question profonde…

Je vous propose de vous accompagner à travers ce cheminement, vous aider à trouver vos réponses, vos solutions, en accord total avec ce que vous ressentez et décidez.

L’objectif est de devenir plus libre, autonome. Retrouver votre axe et concrétiser ce que vous êtes véritablement.

L’évolution et l’épanouissement de la personne découlent de sa motivation et de ma présence facilitante, offrant acceptation, respect, chaleur, empathie et authenticité.Ce cadre de travail est primordial dans l’accompagnement que je propose mais il reste également très présent au niveau de la sophrologie et des soins énergétiques.

Pourquoi l’emblème du Colibri ? Ce petit oiseau se démarque par sa délicatesse. Il accompagne la fleur qui se balance dans le vent sans jamais se poser sur elle, sans jamais la brusquer… C’est l’attitude de base de mon travail.

Mon attitude accueillante, réceptive et sans jugement, quelque soit le problème ou l’histoire de la personne, fait que cette dernière se sent acceptée et comprise. Un climat de confiance se créé et s’installe de part et d’autre. La relation ainsi établie permet d’échanger en toute liberté.

Des supports de travail sont proposés tels que les cartes OH psychologie.

Je propose également des séances de MEDIATION : couple, famille ou toute relation problématique.


Dans le travail de psychothérapie personnelle que j’ai effectué, je me suis sentie libre de m’exprimer totalement…… Et c’est ce qui m’a permis d’évacuer le passé, d’avancer dans le présent et de me construire pour l’avenir.

 

Article du magazine “Psychologie” sur l’Approche Centrée sur la personne “La Méthode” :

L’ACP, méthode mise au point par le célèbre psychologue américain Carl Rogers, se veut centrée sur la personne et non sur un problème, une maladie ou un symptôme particulier… Elle repose sur la conviction que l’homme possède un fort potentiel d’évolution et d’épanouissement inné qui se développe de lui-même pour peu qu’il bénéficie d’un contexte favorable. Il s’agit donc de relancer ce processus spontané qui a été entravé. Le thérapeute s’efforce d’instaurer un climat sécurisant, de faciliter l’expression de son “client”, de lui apprendre à se fier à ce qu’il ressent pour développer son autonomie et améliorer ses relations avec les autres. Carl Rogers a remplacé le mot patient par “client” pour souligner le rôle actif de ce dernier : lui seul sait ce qui lui convient, c’est donc à lui de mener la démarche thérapeutique. Le thérapeute ne peut en aucun cas se substituer à lui, c’est pourquoi il n’impose rien, ne conseille et n’interprète pas, mais accompagne la personne dans son travail d’évolution et de changement.

Déroulement d’une séance : Il n’existe pas de cure type. Tout dépend du vécu actuel du client, toujours privilégié par rapport à son histoire passée. Le thérapeute va l’écouter avec sympathie, dans une relation de confiance et d’authenticité. Placé face à son client, pour que ce dernier puisse voir ses expressions, il doit observer trois attitudes fondamentales précisément définies par Carl Rogers :

  • La congruence, ou l’accord avec lui-même (coïncidence entre ses besoins, ses désirs, la conscience qu’il en a et l’expression qu’il en donne). Elle incitera le client à déjouer ses mécanismes de défense pour rétablir sa propre authenticité.
  • La compréhension empathique. Tout en restant lui-même, le thérapeute cherche à se mettre à la place du client, à entrer dans son univers et ses sentiments, en s’efforçant de les voir sous le même angle que lui. Aussi, lorsque celui-ci souffre, la compassion qu’il peut lire chez le thérapeute lui donne à la fois le sentiment d’être compris et la sensation que sa douleur est partagée, donc allégée.
  • L’acceptation positive inconditionnelle, quoi que le client dise ou vive. D’après Carl Rogers, la majorité des problèmes psychologiques provient du fait qu’il est rare d’avoir reçu une telle acceptation de la part de ses parents dans la petite enfance. Raison pour laquelle nombreux sont ceux qui grandissent en cherchant avant tout à plaire aux autres, en sacrifiant leur personnalité et leurs propres désirs. Il est donc essentiel que le client se sente respecté sans jamais avoir l’impression d’être jugé ou évalué selon une théorie quelconque. La confiance, source de liberté d’expression et de relation dynamique, est en effet l’élément moteur de la thérapie.
    En général, le thérapeute attire l’attention de son client sur un point important, ou encore vérifie avec lui la compréhension qu’il a de ses difficultés. Tout vient du client, de ses propres ressources, l’explication de son problème comme la façon de le résoudre. Mais il n’est plus livré à lui-même, le thérapeute est à ses côtés.

Voir les vidéos >